Etude scientifique sur l'EFT et e Syndrome de Stress Post Traumatique (SSPT)

Résumé

Un essai randomisé contrôlé réalisé avec des vétérans présentant des niveaux cliniques de symptômes du SSPT ont trouvé des améliorations significatives après avoir utilisé l’EFT (Emotional Freedom Techniques). Même si la douleur, la dépression et l'anxiété n'étaient pas les cibles principales du traitement, des améliorations de ces conditions ont été notées. Les sujets (N = 59) ont reçu 6 séances de coaching EFT complémentaire aux soins primaires. Ils ont été évalués à l'aide du SA-45, qui mesure 9 domaines de symptômes de santé mentale et possède également 2 échelles générales afin de mesurer l'ampleur et la profondeur de la détresse psychologique. Anxiété et dépression à la fois ont été réduites de manière significative, tout comme l'étendue et la profondeur des symptômes psychologiques. La douleur a diminué de manière significative pendant la période d'intervention (– 41 %, p < 0,0001). Les sujets ont été suivi à 3 et 6 mois, révélant des relations significatives entre le SSPT, la dépression et l'anxiété sur plusieurs points d'évaluation. Au suivi, la douleur est restée significativement plus faible qu'au test initial. Les résultats de cette étude sont cohérents avec d'autres rapports montrant que, à mesure que les symptômes du SSPT sont réduits, la santé mentale générale s’améliore, et les niveaux de douleur baissent. La capacité de l'EFT à produire des gains fiables et à long terme après des interventions relativement brèves indiquent son utilité pour réduire le montant estimé à un billion de dollars du coût du traitement des troubles de santé mentale des vétérans dans les années à venir.

Mots clés :

Anxiété, dépression, douleur, EFT (Emotional Freedom Techniques), anciens combattants

Téléchargez ici le fichier PDF complet