EFT — Où en est la recherche ?

Des études scientifiques anglo-saxonnes à foison...

L'EFT et les études scientifiques

Notre première sélection d'études scientifiques EFT

Un film

« EFT for wartime trauma », sur une étude menée aux USA auprès de vétérans de la guerre du

Vietnam à celle d’Iraq, dont vous trouverez la présentation en suivant ce lien :

À la minute : 16:06 une annexe est réservée aux professionnels de la santé mentales.


Une sélection d'études réalisées autour de l'EFT :

  1. Pilot study of EFT, WHEE derived from EMDR and CBT for treatment of test anxiety in students — Benor, 2009. Cette étude qui explore l'impact de la méthode de santé globale, met en évidence les mêmes résultats qu'avec la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) sur l'angoisse des examens en seulement deux séances (EFT ou WHEE) au lieu de 5 séances (TCC).
  2. Assessment of EFT - an alternative treatment for fear — Waite, 2003, montre l'efficacité de l'EFT sur la peur de façon générale.
  3. Evaluation of a meridian-based intervention, EFT, for reducing phobias of small animals — Wells, 2003, démontre que l'EFT fonctionne sur la peur des petits animaux.
  4. Self-administered EFT in individuals with fibromyalgia — a randomised trial — Brattberg, 2008, souligne l'utilité de l'EFT pour la gestion de la douleur, de l'anxiété, de la dépression fonction sociale, et du stress des personnes fibromyalgiques.
  5. EFT-traitement-addiction, décrit l'EFT comme un adjuvant efficace dans le traitement des addictions, pour réduire la sévérité de la détresse psychologique générale.
  6. Brief group intervention using emotional freedom techniques for depression in college students - a randomized controlled trial - Church, 2012 s'intéresse à la dépression chez une population étudiante.
  7. Quand EFT in reducing Presentation anxiety syndrome in students. Boath, 2012, se penche sur l'anxiété de présentation orale, également chez les étudiants.
  8. Depression Symptoms Improve after Successful Weight Loss with Emotional Freedom Techniques — Church, 2013, nous parle d'EFT et surpoids, avec une diminution du poids, de l'IMC (Indice de Masse Corporelle) et des compulsions alimentaires.
  9. Pain depression anxiety after PTSDsymptome remediation veterans, met l'accent sur la diminution des douleurs, de la dépression et de l’anxiété lors du traitement de PTSD (SSPT : Syndrome de Stress Post Traumatique) sur des vétérans des dernières guerres et PTSDfinal, confirme les bons résultats obtenus avec l'EFT, après 6 mois.
  10. Change is possible - EFT with life sentence at San Quentin prison - Lubin, 2009, apporte un éclairage sur l'EFT en prison et sans doute une solution en termes de contrôle d’impulsion, réactivités aux événements « gâchettes », symptômes somatiques, sens de responsabilité personnelle.